Création d’une chevalière héraldique

1. Choix de la chevalière

Chaque chevalière est réalisée sur mesure.

Tout d’abord, après un échange avec vous, nous choisissons ensemble la chevalière qui conviendra le mieux à votre morphologie et votre personnalité, ainsi que la place que prendra la gravure sur le plateau.

2. Croquis du blason à réaliser sur la chevalière

Ensuite, tout croquis sera retravaillé en votre présence en fonction du type de chevalière (homme, femme), d’écu (ancien, moderne, ovale, losange…) et du sens de gravure (à lire ou à cacheter).

3. Fabrication de la chevalière

Pour un meilleur résultat, toutes les chevalières sont estampées et forgées, afin de recevoir une gravure suffisamment profonde pour réaliser un cachet de cire.

4. Gravure

Après un tracé léger accompagné de lignes directrices, la partie gravure peut commencer . Un travail précis et rigoureux donne du relief et de la vie au dessin.

5. Sablage et mise en couleur

Le corindon est une poudre de saphir qui matifie le fond du blason, ce qui est appelé sablage. Accompagné de la mise en couleur, qui est également un traitement de surface, ces techniques permettent de faire ressortir encore plus la gravure et lui donner de la profondeur.

6. L’empreinte

Le cachet de cire, ou sceau, était autrefois utilisé pour signer les lettres ou documents et garantir leur authenticité. La gravure y est inversée.

La chevalière est tout d’abord noircie (à la suie de bougie) pour éviter que celle ci ne colle à la cire et pour faire ressortir les contrastes du futur sceau. Elle est ensuite apposée sur la cire.

7. Finitions

Pour finir, l’ouvrage est nettoyé et poli, prêt à être remis!